On continue notre petite excursion en Angleterre...

Il s'agit donc de la petite visite que j'ai eu le plaisir de faire au sein de Cambridge. Je le dis de but en blanc, cette ville m'a tout de suite plu, et mon impression du départ n'en fût que renforcée tout au long de la journée.

La ville est donc parsemée de "Colleges" et de grandes étendues d'herbe. Et entre tout ça, vous mettez un petit canal tout à fait charmant, des rues piétonnes bien entretenues, des boutiques un peu partout et hop, vous avez une vision à peu près claire et véridique de Cambridge. Le tout bien-sûr (comme tout le week-end), sous un soleil et une douceur printanière surprenante!
Comme vous le voyez ici, les prairies ne sont pas "petites"! Et cela en plein cetre-ville, ce qui est très agréable!


La ville a sû gardé son côté typique et médiéval tout en prospérant (manifestement) dans le commerce. L'activité prédominante de la ville étant quand même ses collèges et Universités qui lui offrent une place de choix dans le palmarès mondial des établissements les mieux côtés.
En passant dans quelques rues, on se retrouve face à des enseignes typiquement anglaises, Marks & Spencer, Clarks... Et on ne peut s'empêcher (même moi!) de faire du lêche vitrine et de s'offrir quelques articles typiquements anglais! (Je suis reparti de Cambridge avec une paire de Clarks qui m'enchante au plus haut point!)


Finalement, des Universités, du commerce... Et le romantisme là dedans??? Ne vous inquiètez pas, les amoureux ne sont pas laissé pour compte. La ville est arpentée par un magnifique canal (attrape touriste, mais bon... :-)). Et par un grand soleil comme nous avons eu, se balader sur ses berges était un délice!


Vous pouvez remarquer que des habitations sont très proches, voir sur le canal... Les chanceux!(mais bonjour les moustiques...)



Finalement, j'ai quitté Cambridge avec un grand sourire, les jambes usées (mais des chaussures neuves!!! :-D). Si vous disposez d'une journée à proximité de cette ville, et qu'en plus vous avez un superbe temps, profitez-en, cela vaut vraiment le coup!

PS: La seconde langue de la ville a tout de même l'air d'être le français... Les interjections en français s'entendent à chaque coin de rue!