Voilà, ça me chatouillait depuis longtemps quand même, je me suis payé un bel appareil reflex numérique.

Certains seront effarés par le prix (650 euros... effarant , non?), mais franchement, passer d'un Kodak DX6490 de 2003 vers un Pentax K10D, le bond est plus qu'immense et le joujou vaut largement son prix.

J'ai choisis le Pentax K10D car vous pouvez monter dessus la quasi totalité des objectifs à monture Pentax depuis la création de la baillonette K (il y a donc looooooongtemps). J'ai donc à ma disposition sur eBay, pour quelques euros, une multitude d'objectifs de grande qualité, trop souvent oubliés car considérés comme trop vieux que je peux monter sur cet appareil résolument moderne. Désicif aussi, le boitier K10D a été le plus primé de ces dernières années pour ses qualités photographiques et pour la flexibilité qu'il apporte sur ses modes de prise de vues.

Le virus photo avait piqué mon grand-père, mon père, ma mère et maintenant, c'est à ma pomme de faire ses preuves... (Et oui, on est toujours les "relous" des soirées, repas de famille, avec l'œil vissé au viseur....)

Mon Kodak a maintenant trouvé nouveau propriétaire, et je m'amuse avec mon joujou tout neuf (déjà bardé de quelques objectifs prestigieux comme le super-takumar 50mm 1.7 ou encore un vivitar series 1)

Vous trouverez dans la section photos (celles à la suite des photos de République Dominicaine), mes premiers tests photos avec le Pentax. Un partie ont été prises à Salthill (Galway) ce Samedi 22 mars (Anniversaire de Copinzou) et d'autres à Dublin, Dimanche 23 mars lors de ma visite à Dodolou avec Marie.

Vos commentaires sont bien sûr les bienvenus!